L'OBSERVATOIRE DES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES

Des outils pour observer et décider

En 2009, le Fongecif Bretagne a créé avec 2 autres Fongecif, l'Observatoire des Transitions Professionnelles (OTP). Depuis l'OTP, soutenu par le FPSPP, analyse et met à disposition les informations sur les parcours de transition de tous les bénéficiaires de CIF.

LE SITE DE L'OTP

Depuis juillet 2015, l'OTP propose un tableau de bord en ligne. Ce tableau de bord présente les informations actualisées des parcours de transitions professionnelles des bénéficiaires de CIF. 

Cliquez sur l'image pour découvrir le site. 

Pour toute demande d'information, contactez Frédérique DORGERE 02 99 29 72 70 ou Zélie LEGRAND 02 99 29 72 39

 

LES PUBLICATIONS DE L'OTP

ETUDE 2016

Cette étude reprend les résultats de l'enquête 2016 de devenir des bénéficiaires d'un congé individuel de formation (CIF), en parallèle aux données déjà rendues publiques sur le site de l'observatoire des transitions professionnelles.

Le CIF permet à 40 000 actifs par an, salariés et demandeurs d'emploi ex-salariés en contrat temporaire, de se former, généralement pendant une année, dans un cadre sécurisé.

Ce dispositif fait l'objet d'une enquête permanente pour connaître les trajectoires des bénéficiaires.

Dans l'étude, trois résultats essentiels se dégagent :

  • L'accès au CIF est un des moyens qui contribue à réduire les inégalités d'accès à la formation : près de 8 bénéficiaires sur 10 occupent ou occupaient un emploi d'ouvrier ou d'employé ; 3 bénéficiaires sur 4 ont un niveau de diplôme initial inférieur ou égal au baccalauréat. Les commissions paritaires chargées de sélectionner les dossiers, comme les conseillers qui appuient les actifs dans leurs projets, permettent ainsi d'accompagner les trajectoires professionnelles de ceux qui en ont le plus besoin.
  • Les projets de reconversions professionnelles sont prépondérants parmi les bénéficiaires du CIF : les personnes cherchent avant tout à changer de domaine professionnel, parfois en anticipant sur des risques de perte d'emploi ou de problème de santé.
  • Un an après leur formation, la moitié des formés a réussi sa transition : ils occupent un nouvel emploi en lien avec la formation suivie, quitte à changer d'entreprise, accepter un emploi temporaire ou de se lancer dans un projet de création d'entreprise.
  • Pour les personnes sans emploi, ex-salariés en CDD ou en intérim, le CIF est un tremplin pour accéder à l'emploi : au bout d'un an, les 3/4 sont en emploi.

 

Documents à télécharger